mercredi 2 décembre 2015

En attendant le Réveil de la Force - Episode 3



La rupture avec les fans

En 1997, Lucas décide de ressortir ses trois films en salle pour financer la production des suivants (il ne l’avoue jamais, mais c’est exactement comme ceci que Lucasfilm procéde : chaque production ou réédition finance la prochaine, à titre d’exemple Young Indiana Jones financé par les chaines TV va payer toute la préproduction technique d’Episode 1)
Les fans sont assez fidèles, ils rachètent docilement, jusque là, chaque nouvelle réédition…
En VHS …
Puis le coffret …
Puis la version remasterisée avec soi disant une pellicule nettoyée et un son certifié THX (une immense blague que de certifier THX le son d’une cassette) …
Et sans broncher, les fans suivent.
Il n’y a pas encore pléthore de produits dérivés et contribuer tous les 5 ans a un impôt Lucasfilm semble un bon deal pour prolonger la magie de la saga.
Ce que Lucas avait à gagner en retouchant massivement les éditions spéciales : une nouvelle génération de fans.
Ce qu’il avait à perdre : une partie de l’ancienne génération qui idolâtre les films tels qu’ils sont… pour justement ce qu’ils sont avec leurs qualités et leurs défauts !
Le choix est fait : il accepte d’être en rupture en modifiant l’objet de culte… comme dans toute histoire de religion, cette réforme va provoquer un schisme et le débat est toujours vif suite à ce premier déchirement…
Le cri de ralliement de la 1ere génération de fans deviendra le célébrissime « Han Shot First ».
Ne sous-estimons pas les bonnes intentions artistiques de départ : Lucas n’était pas satisfait de certaines scènes et il les à retouchées.. ce sont ses films, sa vision, ses choix. Il en avait tout à fait le droit.
…et pour ma part, objectivement, je possède les versions originales et je dois reconnaître que certaines des séquences méritaient un petit lifting tellement elles « vieillissent mal » une fois restaurées en HD (principalement l’attaque de l’étoile noire)… oui je sais, officiellement il n’y à pas de version HD des films originaux… officiellement… N’oubliez pas que des laserdiscs et la version « despécialisée » existent.
Lucas gagne tellement plus qu’il ne perd dans cette action de révisionnisme cinématographique qu’il va prendre l’habitude de remodifier/retoucher/améliorer son œuvre à chaque ressortie des films :
Edition spéciale VHS
Edition spéciale DVD avec de nouveaux changements
Edition Dvd de la prélogie avec des plans en plus
Edition définitive de l’intégrale avec toujours des changements supplémentaires et une retouche sur le polémique Han Shot First, mais qui ne résoud toujours pas le problème initial : Han ne tire toujours pas le premier !
La nouvelle trilogie va diviser encore plus. Mais elle apporte à son tour une 3e génération de fans, très rapprochée de la seconde (celle des éditions spéciales).
Un public jeune qui va découvrir un héros du même âge (Anakin jeune puis ado contrarié) et qui aimera sincèrement ces films.
Quand la prélogie est sur le point de sortir, Lucasfilm a généré au sein de ses fans une minorité de Lucas-bashers… Mais la rupture est désormais consommée et nette entre les fans qui se distingueront entre Lucasolâtres, Lucas-bashers, trilogistes ou prélogistes.

La sortie d’épisode  1 coïncide avec l’apparition massive d’internet dans les foyers.

Avec les premiers forums, les fans se jaugent, débattent échangent et mettent en place une confrérie mondiale… à cette époque, être Geek est loin d’être normé et valorisant.  Les clubs de costumes font également sécession entre les « gentils » et les « méchants », les « accurate » et les autres.
Plusieurs chapelles pour un même culte de la Force, la guerre de religion peut commencer… Quand Jar-Jar déboule sur les écrans ils vont se lâcher un grand coup et avoir un écho retentissant, Lucas et Lucasfilm ont engendré un monstre qui pourrait être suffisamment puissant pour les détruire.

Comme un dompteur, maintenant, ils savent qu’ils vivent de ce monstre mais qu’il pourrait leur échapper.