lundi 7 décembre 2015

En attendant le Réveil de la Force - Episode 6 - Un grand bouleversement dans la Force


2012 - Des raisons personnelles poussent Lucas vers une sortie.

En 2012 Lucas à 68 ans se prépare peu à peu à la vente. Il sait qu’une nouvelle trilogie va lui demander 10 ans de sa vie, et il ne se voit pas terminer une autre trilogie qui le coupera une fois de plus de ses proches.
Il souhaite une nouvelle vie de famille : une nouvelle épouse avec laquelle ils partagent le projet d’un enfant par GPA, 

« Je réalisais que je pouvais tenir deux ans de plus et peut-être faire un autre milliard de dollars. Mais à ce moment, quand j'avais soixante-huit ans, je me suis dit que le temps était plus important pour moi que l'argent ».

Jusque là, le plan secret de Lucas (mais il n’en parle à personne) est de mettre sur pied une autre trilogie, de laisser un grand d’Hollywood le réaliser pour lui. ET, fort de ce succès et de la revalorisation de son empire, le revendre à une Major.
Il commence à envisager l’extension du ranch Skywalker pour abriter sur place les studios qui n’existent pas dans la région de San Francisco et lui éviter de tourner, à nouveau, à l’autre bout du monde en Angleterre ou en Australie. Son projet d’extension est finalement refusé par un dépôt de plainte du voisinage de la Lucas Valley Road.  Il envisage un nouveau site mais sur lequel il sera impossible d’implanter les immenses plateaux de tournage dont il a besoin.

Capitale historique de l'Empire: Le Skywalker Ranch


8 juillet 2005, le Presidio - Lucas se prépare au changement.

Il traverse le Golden Gate et délaisse les sites du Ranch Skywalker pour San Francisco.
Lucas reste symboliquement attaché à « l’autre côté de la baie ». D’où le choix du site au pied du pont, face à la région natale de son Empire. Il restructure toute sa compagnie pour le nouveau site du Letterman Center dans l’ancienne base militaire du Presidio de San Francisco.

Le Letterman Center, nouvelle base opérative de Lucasfilm.


Lucas se montre frustré par la haine et l’incompréhension qu’il génère.

Il prend des coups et des critiques sans retenue comme le film à charge  « The people vs Lucas ».

« Vous faites un film, et tout ce que vous avez en retour, ce sont des critiques. Les gens essaient de prendre des décisions sur ce que vous allez faire avant même que vous ne le fassiez »
« Vous savez, ce n'est pas très amusant. Et vous ne pouvez pas expérimenter, vous ne pouvez rien faire. Il faut que vous fassiez les choses d'une certaine manière. Je n'aime pas ça, je n'ai jamais aimé ça ».
« Tout allait bien avant Internet. Mais maintenant, tout est devenu vicieux et très personnel. Je me suis dit : A quoi bon s’infliger cela ? »

Ces événements poussent Lucas à exprimer de plus en plus son dégoût.
Par vengeance, il s’amusera à implanter des HLM pour les plus modestes sur les terrains prévus initialement pour l’extension, ce qui ne manquera pas de provoquer une colère encore plus grande des mêmes voisins qui ne voulaient pas d’un studio de cinéma.

En 2012 il déménagera Lucasfilm dans le Presidio pour y rejoindre les autres départements déjà installés depuis 2005.