mardi 8 décembre 2015

En attendant le Réveil de la Force - Episode 7 - Disney et Lucas


Septembre 2005 départ d’Eisner de Disney. 

Eisner est le directeur qui mettait en danger la renégociation du contrat avec Pixar à une époque critique… en 2005 tout ce que fait Pixar est un carton, tout ce que fait Disney floppe. Les relations avec Eisner s’enveniment et son remplacement par Bob Iger ouvrait une voie de sortie dans le conflit.

2006 Disney rachète Pixar 7,4 milliards de dollars.  

Ce contrat est historique et place d’emblée Bob Iger comme le gars qui a sauvé Disney en rachetant une autre compagnie… Il va creuser ce sillon dans toute sa carrière en rachetant tour à tour Marvel puis Lucasfilm.
Lucas qui continue à observer le chemin de Pixar (il s’y réfère toujours comme « mon ancienne compagnie ») voit comment Disney à pris soin de ne rien casser au sein de l’équipe créative et ses modes de fonctionnements parfois étranges.


Mai 2008 Lucas annonce qu’il n’y aura pas de nouvelle trilogie.

Pour lui c’est réglé, il n’a pas de studios, plus l’envie de s’embarquer dans 10 ans de marathon. Star Wars se limitera à l’histoire de Vador, comment il est devenu ce qu’il est, comment il est mort, il n’y a rien d’autre ensuite.

« J'ai laissé des instructions explicites pour qu'il n'y ait plus de films. Il n'y aura absolument jamais d'Episodes VII à IX. Car il n'y a pas d'histoire. Je n'ai jamais imaginé quoi que ce soit. Et maintenant, il y a des romans sur les évènements après l'Episode VI, qui n'ont rien à voir avec ce que j'aurais fait. L'histoire de Star Wars est vraiment la tragédie de Dark Vador. L'histoire, c'est ça. Une fois que Vador meurt, il ne ressuscite pas, l'Empereur n'est pas cloné et Luke ne se marie pas. »


Fin 2009 Bob Iger rachète Marvel pour 4 milliards.

Il était devenu impératif et critique pour Disney de reconquérir le public des jeunes garçons… à trop creuser le sillon des Princesses et des contes et à force de se planter en essayant désespérément autre chose (Dinosaur, La planète au Trésor, Atlantide) il fallait se résoudre à aller chercher ailleurs ce que Disney avait perdu. Lors d’une enquête auprès des jeunes garçons sur leurs personnages préférés, un nom vient systématiquement en 1ere  position: Spiderman… la décision de Bob Iger n’est pas difficile à prendre, Marvel ne coûte pas tant que ça pour la souris géante. Par contre, la plupart des licences phares sont déjà vendues ailleurs comme Spiderman chez Sony ou X-Men chez la Fox… Dans un premier temps ils ne disposent que de la franchise des Avengers en attendant de récupérer éventuellement les droits des autres univers.



Mai 2011 inauguration du « Star Tour l’aventure continue » de Disneyworld en Floride.
L’inauguration est l’occasion d’une rencontre et d’une discussion à bâtons rompus entre Bob Iger et Lucas autour d’une omelette dans un restaurant du parc, vidé pour l’occasion.
C’est Iger qui fait la demande et Lucas annonce son souhait de se retirer et de vendre Star Wars et Indiana Jones. Il précise, le moment venu il souhaitera en parler à Iger.
Iger sait qu’il ne souhaite pas être président après 2015, qui est sur la fin de son mandat et il ne veut pas commettre l’erreur de son prédécesseur qui a fait le mandat de trop (pendant lequel il a failli compromettre tout Disney en se brouillant avec Pixar). Iger souhaite un départ sur la meilleure impression possible et Lucas vient de lui proposer la meilleure stratégie de sortie pour rentrer définitivement dans l’histoire de Disney comme « le consolidateur ». C’est très certainement pourquoi tout va se précipiter à partir de cet instant… Iger sait qu’il va pouvoir s’offrir Lucasfilm et il souhaite que le 1er Star Wars de Disney se fasse pendant son mandat. (Un an plus tard Lucas avait remis sa compagnie en ordre pour que la « mariée soit belle »)

Dans le plus grand secret, Lucas commence l’écriture de la nouvelle trilogie